La remontée des taux des prêts immobilier va t-elle commencer ?12/11/2018  



Alors que l’inflation galope, les taux d’intérêt réels, qui étaient déjà négatifs avant le début de l’été, ont de nouveau reculé. Depuis octobre 2017, les taux ont ainsi diminué de 11 points de base sur l'ensemble du marché. Selon la durée des prêts, les taux moyens s'échelonnent entre 1,20 % pour un prêt à taux fixe sur 15 ans, 1,40 % sur 20 ans et 1,62 % sur 25 ans. La durée des prêts accordée se maintient à 225 mois en moyenne, soit 6 mois de plus qu'en début de l'année 2018. Une situaton inédite depuis 1974.


 Autres articles sur le même sujet :
Les taux des crédits immobiliers ont encore baissé

En octobre, les taux des crédits immobiliers se sont établis à 1,33 % en moyenne, contre 1,41 % en septembre, selon l'Observatoire crédit Logement / CSA.

Crédit immobilier : les emprunteurs à la fête !

Nouvelle baisse des taux et fort rebond de la production de crédits immobiliers, tel est le constat de l’Observatoire Crédit Logement CSA pour ce début d’année 2016.

Taux immobilier : la baisse continue !

Sur le second trimestre 2016, les taux enregistrés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA s’établissent en moyenne à 1,69%, contre 2,04% au premier trimestre 2016.

Crédit immobilier, et si la baisse n’était pas finie

Au mois d’avril 2016, les taux de crédit immobilier du secteur concurrentiel, recensés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA, se sont établis à 1.81% en moyenne, dont 1.89 % pour l’accession dans le neuf et 1.80 % pour l’accession dans l’ancien.

La baisse des taux a repris à un rythme soutenu

En juin 2016, les taux des crédits du secteur concurrentiel, analysés par l’Observatoire Crédit Logement CSA, se sont établis à 1 ,60% en moyenne contre 1. 77% en mai 2016.

Le PTZ relance le crédit

Selon le courtier immobilier vousfinancer.com, le lancement du PTZ nouveau au 1er janvier 2016, aurait déjà fait tripler le volume des demandes de crédit incluant un prêt à taux zéro, avec des montants moyens en hausse de 25 % par rapport à 2015.