L’assurance-vie restera préservée de la flat tax04/09/2017  



Alors que l'entrée en vigueur d'un système de prélèvement forfaitaire unique à 30% sur les revenus du capital est confirmée à partir de 2018, ce qui réduira notablement l'impôt sur les revenus de nombreux placements financiers (actions, obligations, livrets bancaires), le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a apporté des précisions sur le sort de l'assurance-vie qui pourra largement continuer de bénéficier de son régime actuel plus avantageux que la future flat tax. "La fiscalité de l'assurance-vie ne sera pas modifiée pour les contrats lorsque le montant des encours ne dépasse pas 150 000 €. Par ailleurs, les revenus des versements déjà effectués ne sont pas concernés quels que soient leurs montants", a-t-il indiqué lors de l'Université d'été du Medef le 30 août 2017. En conclusion, tous les contrats d'assurance-vie jusqu'à 150 000 euros continueraient de profiter, après 8 ans, du système d'abattement fiscal jusqu'à 4600 ou 9200 euros par an sur les retraits avant taxation des gains au prélèvement forfaitaire de 7,5%. En revanche, les cotisations sociales également applicables aux intérêts devraient augmenter avec la CSG en 2018 pour atteindre le total de 17,2% (au lieu de 15,5% en 2017).


 Autres articles sur le même sujet :
Assurance-vie : hausse des dépôts en attendant la nouvelle fiscalité

Les dépôts d'argent réalisés sur les contrats d'assurance vie au mois d'août ont été supérieurs aux prestations versées par les assureurs à hauteur d'un milliard d'euros, selon des données provisoires publiées vendredi par la Fédération française de l'assurance (FFA).

Assurance-vie : la rupture conventionnelle n'est pas un motif d'exonération d’impôt

Les gains acquis dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie ou d'un contrat de capitalisation sont exonérés d'impôt sur le revenu, quelle que soit la durée du contrat, lorsque le rachat ou le dénouement du contrat résulte notamment du licenciement du bénéficiaire ou de son conjoint.

Le système du quotient s’applique aux rachats des contrats d’assurance-vie

Les revenus de capitaux mobiliers perçus lors du dénouement de contrats d’assurance-vie sont éligibles au système du quotient pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

L’amende pour non déclaration d’assurance vie à l’étranger est illégale

L'amende proportionnelle en cas de non déclaration des contrats d'assurance-vie souscrits à l'étranger est jugée inconstitutionnelle car disporportionnée.

Touchez pas à mon assurance-vie !

Les Français seraient très majoritairement attachés au maintien des avantages actuels de l'assurance-vie.

Assurance-vie : précisions sur la clause bénéficiaire

La clause bénéficiaire du contrat d'assurance-vie peut revêtir différentes formulations.