Le Fisc contrôle moins mais mieux !07/03/2016  



Malgré la baisse des contrôles, le montant des droits rappelés et des pénalités a progressé de près de 10 % et a atteint le niveau record de 21,2 milliards d'euros. Le taux de recouvrement de ces gains par le fisc progresse toutefois peu : 57 % en 2015, contre 54 % en 2014 et 56 % en 2013, à 12,2 milliards d'euros. Le contrôle des entreprises représente plus des deux tiers du total des droits rappelés et des pénalités en 2015. Rien que pour les contrôles portant sur les très grandes entreprises, ce total a augmenté de 37 %, à 5,8 milliards d'euros. Concernant le rappel des avoirs non déclarés détenus à l'étranger par des particuliers, le service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), depuis sa création en juin 2013, a examiné près de 11 900 dossiers et encaissé à ce jour 4,55 milliards d'euros. Bercy estime que 2,4 milliards d'euros supplémentaires devraient encore être récupérés en 2016.


 Autres articles sur le même sujet :
Taux réduit de réduit de TVA : formalités allégées en dessous de 300 euros

L'administration fiscale vient de préciser dans un bulletin officiel que l'attestation simplifiée n° 1301-SD ne doit pas établie lorsque le montant des travaux pour réparation et entretien, toutes taxes comprises, est inférieur à 300 euros.

Harmonisation fiscale pour les instruments financiers

Les règles d'imposition des profits ou pertes réalisés par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France sur les instruments financiers à terme sont harmonisées depuis le 1er janvier 2015.

Pas de CSG progressive

Le Conseil constitutionnel a invalidé la disposition du budget 2016 portée par l'ex-premier ministre visant à baisser la CSG des travailleurs modestes.

Prélèvement sociaux payés à tort

L'administration fiscale précise les modalités de remboursement des prélèvements sociaux payés à tort.

50 taxes de plus en 5 ans

La France a créé 44 taxes nouvelles entre 2010 et 2014, soit près de 9 par an en moyenne, selon l'Observatoire des politiques budgétaires et fiscales 2015 du cabinet EY.

Le PTZ relance le crédit

Selon le courtier immobilier vousfinancer.com, le lancement du PTZ nouveau au 1er janvier 2016, aurait déjà fait tripler le volume des demandes de crédit incluant un prêt à taux zéro, avec des montants moyens en hausse de 25 % par rapport à 2015.