62% des Français tentés par des investissements « non traditionnels »08/02/2016  



62 % des Français ont entendu parler des offres de placement telles que le trading spéculatif sur Internet, les placements en vin ou encore les objets de collection, 9 % affirment avoir déjà investi dans ces placements, et 5 % déclarent avoir été victimes d'une arnaque.
Les montants perdus sont, pour la plupart, inférieurs à 500 € (40 %). L'année dernière, l'AMF, qui avait constaté le développement de ces offres de placements atypiques présentées comme des alternatives aux placements financiers traditionnels, avait déjà mis en garde aussi bien les épargnants que les conseillers financiers amenés à les proposer à leurs clients.


 Autres articles sur le même sujet :
Quand le diamant brille par son opacité

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met une nouvelle fois en garde le public contre les offres de placement dans les diamants d'investissement.

18 % des Français pensent à frauder en remplissant lors déclarations

Quand il s'agit de remplir leur déclaration, 30% des Français attendent toujours les derniers jours avant la date butoir et 39% pensent faire des erreurs, selon une enquête réalisée par Opinionway et Ooreka.

Les Français veulent dépenser moins pour leur maison

Les propriétaires Français rêvent leur intérieur plus écologique et moins dépensier en énergie, selon un sondage CSA sur les Français et la rénovation de leur maison.

Les Français préfèrent tout louer

Selon une étude "les Français et le plaisir de la consommation", réalisée par OpinionWay pour Lokéo, entreprise de location d'électroménager, image et multimédia, 74% des français éprouvent davantage de plaisir à utiliser un produit plutôt que de le posséder. 19% avouent apprécier les achats compulsifs pour se faire plaisir tout de suite.

Les Français se méfient d’internet

Selon une enquête réalisée par Dashlane et Opinionway, en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, les internautes français sont ceux qui se méfient le plus. 14% ne communiquent jamais leurs données personnelles, contre 4 % des Britanniques et 5% des Américains.

Permis à taxe

Dans certaines régions, une taxe régionale est réclamée pour obtenir le permis de conduire. Son montant varie selon la région où la démarche est effectuée.