Des aides pour transformer les bureaux en logement23/11/2015  



Le projet de loi des finances 2016 a donné lieu, la semaine dernière, au vote d’une nouvelle mesure fiscale destinée à favoriser l’accès au logement par la transformation de bureaux vacants en logements. L’amendement prévoit une exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties, sur délibération de la collectivité territoriale concernée, pour tout bureau transformé en logement. Il s’agit là d’une nouvelle avancée de la gauche dans la bataille du Logement. En effet, la ville de Paris comptait en 2014 près 800 000 m² de bureaux vides répartis sur près de 210 adresses, soit 5 % du parc total des bureaux.


 Autres articles sur le même sujet :
Paris veut favoriser la transformation de bureaux en logements

Anne Hidalgo a annoncé une nouvelle mesure destinée à favoriser la création de nouveaux logements.

Les mesures pour encourager l’investissement

Pour encourager l’investissement privé, le Premier ministre a annoncé début avril une mesure de suramortissement. L’instruction fiscale la mettant en œuvre a été signée par Michel Sapin la semaine dernière.

Les résidences secondaires surtaxées à Paris

Dans un souci de libération des logements peu ou pas occupés, la mairie de Paris a voté ce lundi le principe d’une forte hausse de la taxe d'habitation des résidences secondaires.

Lois de finances, ce qui vous attend en 2016

Les lois de finances, adoptées en lecture définitive par l'Assemblée nationale le 17 décembre 2015, ont été publiées au Journal officiel du 30 décembre 2015.

Un nouvel avis de situation fiscale

80 nouvelles mesures pour simplifier la vie des Français ont été présentées, dont un nouvel avis de situation fiscale.

La hausse des taxes à Paris approche

Comme prévu dans la loi de finances pour 2014, et plus d’un an après les autres départements, la mairie de Paris va appliquer dès le 1er janvier le rehaussement de la taxation des transactions immobilières, autrement appelée droits de mutation ou frais de notaires.